Lumière sur la Nantucket d’Hermès

Les créations d’Hermès ne sont pas de simples objets, elles reflètent le temps, elles font appel à nos émotions. La montre Nantucket est chargée d’histoire. Hermès lie à nouveau cette montre à sa complice des premières heures : la chaîne d’ancre. Découvrez les quatre nouvelles déclinaisons de ce modèle mythique.



Les côtes normandes comme source d’inspiration

Tous les modèles se portent sur un bracelet appelé “Chaîne d’ancre”, conçu dans le même métal que le boîtier. Ce motif a été imaginé par Robert Dumas, lors d’un voyage sur la côte normande en 1838. Il s’inspire dans un premier temps de ces chaînes pour créer un bracelet avant que celles-ci ne s’intègrent doucement dans les différents métiers de la Maison. Aujourd’hui, elle est devenue un classique d’Hermès. La montre Nantucket est intimement liée à la Cape Cod, nées toutes deux en 1991. La première représente un rectangle dans un rectangle et la seconde un carré dans un rectangle.



Un bracelet “Chaîne d’ancre” pour la nouvelle Nantucket

La nouvelle collection de la montre Nantucket est proposée en quatre versions, dont deux montres en or rose, deux autres en acier, avec ou sans diamants. Celles en or rose affichent un cadran en nacre blanche, tandis que les modèles en acier sont dotés d’un cadran rhodié sablé ou argenté opalin. Elle est dotée d’un mouvement quartz de fabrication suisse. Le boîtier rectangulaire de 17x23 mm est entièrement réalisé dans les ateliers d’Hermès. La typographie des minutes et des heures est également inspirée de l’imaginaire de la Chaîne d’ancre. L’ajout de diamants invite davantage la lumière à se refléter. Le bracelet est travaillé de manière à ce qu’il soit le plus léger et souple possible. La montre est protégée par un verre saphir.


Nous vous invitons dans notre boutique Molitor afin de découvrir ce trésor horloger.


7 vues0 commentaire