L’heure est aux complications

« En horlogerie, une complication est une fonction autre que l’affichage de l’heure, des minutes et des secondes, particulièrement recherchée par les amateurs de montres mécaniques ». Il existe de nombreuses sortes de complications. Une montre qui possède plusieurs complications est un modèle complexe illustrant un grand savoir-faire horloger.

Les complications basiques

La complication la plus répandue affiche la date et le jour de la semaine. Le chronographe permet de mesurer de façon précise la durée d’un événement. Un poussoir, généralement situé à 2 heures, démarre et arrête l’aiguille du chronographe. Un second poussoir, situé à 4 heures, permet la remise à zéro. La fonction GMT qui signifie Greenwich Mean Time, permet d’afficher l’heure de deux ou plusieurs fuseaux horaires en plus de l’heure locale, grâce à une seconde aiguille des heures, réglable séparément. La majorité des mouvements mécaniques a une autonomie de 40 heures environ, appelée la réserve de marche. La complication du même nom affiche la durée de fonctionnement restant avant de devoir procéder à son remontage. L’indication apparaît sur le cadran ou au dos du boîtier au moyen d’une aiguille, d’un disque ou d’un curseur.


Les complications astronomiques

Le quantième permet d’afficher la date et le jour du mois (de 1 à 31). On distingue plusieurs catégories de quantièmes :

  • Le quantième simple indique automatiquement la date en affichant le jour du mois. Lorsque le mois compte moins de 31 jours, il convient de régler la date de façon manuelle.

  • Le quantième annuel ne tient pas compte du mois de février, ni des années bissextiles et doit donc être corrigé manuellement une fois par an.

  • Le quantième perpétuel tient automatiquement compte des mois réguliers et irréguliers (moins de 31 jours).

Les autres complications


Phases de lune

Les montres possédant la complication phase de lune présentent un petit cadran qui affiche les différents cycles de la Lune (nouvelle lune, premier croissant, premier quartier, etc.) sur environ 29,5 jours. Cette complication n’est pas forcément très utile mais elle revêt un aspect poétique et esthétique.


Tourbillon

Aussi appelé « cage tournante », le tourbillon compense les écarts de marche du mouvement causés par la gravité terrestre lorsque la montre est en position verticale. Ce système fut breveté par l’horloger et physicien français Abraham Breguet en 1801.


Affichage rétrograde

Sur ce type d’affichage, l’aiguille a la particularité d’effectuer un arc de cercle au lieu d’un tour complet. Lorsqu’elle a parcouru l’intégralité de son échelle, elle revient à son point de départ. L’affichage rétrograde s’utilise principalement sur les montres qui indiquent le jour de la semaine, le mois, la saison ou d’autres types d’information. Ce système a pour objectif principal de créer des cadrans particulièrement originaux.

Horlogerie- Joaillerie MOLITOR

Rue du Marché aux Herbes

Luxembourg

Heures d'ouverture: du mardi au samedi 10h- 18h

 

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône