L’émail grand feu

Au XXème siècle, les cadrans en émail grand feu étaient assez répandus. De nos jours, ces cadrans sont devenus beaucoup plus rares et sont souvent proposés à des tarifs importants. L’émail grand feu est aujourd’hui synonyme d’exception et tend vers les arts décoratifs. Ce processus est technique et exigeant, mais le résultat en vaut la peine !


Présentation de l’émail grand feu


L’émail est une matière que l’on peut qualifier de poudreuse. En effet, elle est composée de plusieurs minéraux tels que la silice, l’argile et le feldspath. En général, la teinte naturelle de l’émail se trouve entre le blanc et le beige. Cependant, certains ajouts peuvent modifier cette couleur de base pour donner du bleu, du vert, du rouge ou encore du gris. Cette matière est ensuite passée au four entre 800 et 1200 degrés celsius afin de la transformer en verre par fusion. C’est de cette étape que provient l’appellation “grand feu”. Il faut plusieurs cycles de cuisson et de polissage pour que l’émail obtienne une surface lisse. Pour concevoir le cadran d’une montre, l’émail est fondu sur une plaque de cuivre. C’est alors que les inscriptions et index sont dessinés à l’encre et cuits à basse température. Mais il est également possible d’opter pour une méthode plus rapide et simple qui consiste à tamponner les écritures. La conception de l’émail pour un cadran prend au total une dizaine d’heures. L’émail grand feu permet de réaliser de véritables œuvres d’art.


Une élégance incomparable pour une production très limitée


Comme vous l’aurez compris, cette matière délicate nécessite un travail long et une certaine maîtrise. Aucune autre matière ne donne ce résultat, ce qui fait de l’émail grand feu une substance élégante et pleine de charme. Esthétiquement, il permet d’obtenir des couleurs magnifiques, une texture extrêmement lisse ainsi qu’un jeu de lumière incroyable. De plus, cette matière ne s’altère pas avec le temps, elle se patine au fur et à mesure sur plusieurs décennies. Voici deux modèles qui vous feront tourner la tête.


Vacheron Constantin American 1921



Comme son nom l’indique, cette pièce historique nous transporte directement à l’époque des années folles, dans les années 20. Son plus gros atout réside dans sa lecture en diagonale permettant de lire l’heure sans même avoir besoin de tourner le poignet. Le cadran blanc arbore une minuterie chemin de fer, ainsi que des chiffres arabes teintés en noir et une petite seconde à 3h30. Équipée d’un mouvement à remontage manuel, cette montre offre une réserve de marche de 65 heures.


Jaquet Droz Grande Seconde Émail Ivoire



La Grande Seconde Émail Ivoire de Jaquet Droz est proposée dans un diamètre généreux de 43 mm. Le cadran ivoire est mis en valeur avec un boîtier en or rouge 18 carats. Ce modèle est équipé d’un mouvement automatique et offre une réserve de marche de 68 heures.


Si vous avez été charmé par cette vision artistique et romantique de l’horlogerie, nous serions ravis de vous faire découvrir nos modèles en boutique.


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout