Hublot et Zenith mettent l’art au poignet

Hublot et Richard Orlinski

Le sculpteur Richard Orlinski est connu pour ses bêtes sauvages à facettes comme son ours bleu de 5 mètres de haut qui surplombe les pistes de Courchevel.


L’artiste a choisi la céramique afin de donner du relief au temps sur le modèle Classic Fusion de la marque Hublot. L’intégralité de la pièce, jusqu’à son cadran, est habillée de la céramique facettée. « La fusion de nos deux univers - celui de Hublot qui utilise des matériaux précieux pour créer des produits exceptionnels, et le mien, un univers coloré inspiré du Pop art – s’est faite spontanément, presque naturellement » déclare Richard Orlinski.

D'un diamètre de 40 mm, le modèle est proposé sous deux versions monochromes bleue ou noire. La lunette présente six vis en titane en forme de H. La montre est animée par le calibre HUB1100 à remontage automatique avec une autonomie de 42 heures.


Zenith et Felipe Pantone : être sur la même fréquence


Zenith a demandé à Felipe Pantone, l’un des artistes contemporains les plus prolifiques de notre époque, de réaliser une montre à son image. Ce dernier a imaginé un chronographe comme une œuvre d'art portable multicolore unique baptisée Defy 21 Felipe Pantone.

« Jouant avec les fréquences visuelles et mécaniques, son design repose sur le principe des couleurs interférentielles avec un revêtement composé de particules de silicium pour produire un spectre de couleur limpide. »


Inspirées par le motif de l’éclair, les aiguilles des heures et des minutes affichent un look volontairement tortueux en couleur arc-en-ciel dégradé. Chaque index est revêtu d’une laque de couleur différente. L’ensemble symbolise le spectre complet de la lumière visible.

D’un diamètre de 44 mm, la montre est animée par le mouvement chronographe El Primero 21, avec une réserve de marche d'environ 50 heures.


Un certificat d’authenticité, signé par l’artiste, accompagne chaque Defy 21 Felipe Pantone.

Posts récents

Voir tout